coussin linge basque ona tiss - saint palais - pays basque - ©carolepro
# OIH
ALA

Le linge basque - Euskal Oihala

Bonjour à tous, egun on deneri ! Je suis très content de vous retrouver ! Vous savez que mon dada à moi c’est l’artisanat et la gastronomie. Et sous ce beau soleil, avec ces couleurs éclatantes, j’ai eu envie de vous parler d’un élément fort de notre culture : le linge basque. Alors à vos fils !

Imanol Votre guide Art de vivre
# EUSKAL
OIH
ALA
linge basque tissu - ona tiss - saint palais - pays basque - ©carolepro

À l'origine ...

Et bien notre linge basque trouve son origine dans les travaux des champs. À l’époque, on utilisait beaucoup, pour les travaux agricoles, les bœufs. Les pauvres animaux étaient donc les premiers cibles des moustiques et autres parasites volants. Nos aïeux avaient alors trouvé la solution suivante : les recouvrir d’un grand drap de lin, pour les protéger. On l’appelait alors la “mante à bœuf”. Je me souviens encore de celle qu’utilisait mon grand-père, trônant au-dessus de la cheminée !
Et puis chemin faisant, son utilité a évolué et le linge s’est fait petit à petit une place dans notre quotidien. On l’a agrémenté un peu plus tard des sept fameuses rayures qui vous interpellent souvent. Mais quelle signification ? Elles représentent tout naturellement les sept provinces du Pays Basque qui sont : Labourd-Basse Navarre-Soule pour la partie nord et Alava-Biscaye-Guipuzkoa-Navarre pour la partie sud. Le linge basque, à ses débuts, était souvent blanc, avec des rayures vertes, rouges ou les 2 à la fois.

# TRADI
ZIOA
EHUN GINTZA

Entre modernité et tradition

Comme je viens de vous le dire, le linge traditionnel c’est fond blanc, et rayures vertes et/ou rouges. Mais s’il y a bien une chose que nos artisans-tisserands ont su faire, c’est d’avoir su faire évoluer cet élément traditionnel de notre culture, pour lui donner un petit coup de frais ! Aujourd’hui, vous allez trouver de magnifiques pièces (linge de maison, nappe …) dans des tons de prunes, de bleus … bref ! Une palette de couleurs qui saura parfaitement se marier avec nos intérieurs modernes.
L’artisan auquel je pense (parce que c’est le plus proche de chez moi), c’est l’atelier Ona Tiss, qui se trouve à Saint Palais. C’est aujourd’hui un des derniers ateliers artisanaux de tissage de linge basque, en Pays Basque français. Il faut dire que la famille Hourcade, fondatrice du lieu, connaît bien sa partie, puisque la maison Ona Tiss a été créée en 1948 ! Aujourd’hui c’est la troisième génération de la famille qui fait vivre le lieu.
Et je vous conseille vivement d’aller y faire un tour …

Pour en savoir plus : http://onatiss.fr/