vue du village d'ostabat - pays basque - ©carolepro
# IZU
RA

Ostabat-Asme

C’est l’un des villages qui évoque tout de suite le chemin de Compostelle à beaucoup de pèlerins : Ostabat-Asme

Peio Votre guide Patrimoine et découvertes
# IZU
RA
vue des rues du village d'ostabat - pays basque - ©carolepro

Où sommes-nous ?

Alors vous donner une idée de la situation géographique du village, je vous invite à situer Saint Jean Pied de Port, au sud de la Basse-Navarre, Saint Palais au nord de la même Basse-Navarre et vous faites une croix à mi-chemin ! Bon, je schématise, mais vous l’aurez compris, nous sommes là en plein cœur du Pays Basque, à 10 min de Saint Palais et 15 min de Saint Jean Pied de Port. 

# JONDONI
JAKOBE
vue de la chapelle d'haranbeltz - ostabat - pays basque - ©otbn

Marqué par Saint Jacques

Le nom d’Ostabat vous dira forcément quelque chose si vous êtes pèlerin, ou si vous prévoyez de vous lancer sur le chemin de Compostelle. Eh oui ! À quelques kilomètres au nord du village, se retrouvent trois des principales voies du chemin de Compostelle (Voie de Tours, du Vézelay et du Puy en Velay), pour former le fameux GR65, qui traverse Ostabat.

Il faut dire que cette vocation jacquaire ne date pas d’aujourd’hui. Le village est déjà connu dès le Moyen Âge comme étant un important lieu de passage. Imaginez ! en 1350 on ne comptait pas moins d’une vingtaine d’auberges, deux hôtels et deux hôpitaux.

# KA
PE
RA

La pépite du village

LE monument à ne manquer à Ostabat est la chapelle d’Haranbeltz. C’est un ancien prieuré qui est perché sur les hauteurs du village et qui domine la vallée. Cette petite chapelle est connue depuis le XII° siècle, et est dédiée au saint patron des voyageurs et protecteur des pèlerins, Saint Nicolas du Bari … plutôt bien choisi le saint !

Et d’où vient ce nom “Haranbeltz” me direz-vous ? Eh bien, je vous ai dit que le prieuré domine la vallée. “Aran” en basque signifie “val” et “beltz” signifie “noir”. Donc cela veut dire le “val noir”. Il faut imaginer qu’au Moyen Âge, les marcheurs, avant d’arriver à Haranbeltz devait traverser la forêt en contrebas qui était très dense et touffue, donc assez sombre. Et c’était rarement des enfants de chœurs que pouvaient croiser les pèlerins, si vous voyez ce que je veux dire …

Aujourd’hui, la chapelle est gérée et entretenue par l’association des Amis d’Haranbeltz. Ils proposent d’ailleurs de vous la faire visiter tous les mardis et jeudis après-midi, en juillet et août. Au détour de la visite, vous ne manquerez pas d’apprécier comme moi, le magnifique plafond peint de la chapelle et son retable !


# BES
TAK

Temps forts et vue à 360°

  • Fêtes patronales : chaque année, troisième week end d’août