Vierge de Biakorri

En route ...

A l’occasion des 20 ans du classement des chemins de Compostelle en France, à la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, je vous propose aujourd’hui un petit florilège d’anecdotes sur des rencontres que j’ai pu faire sur le chemin …

Naia Votre guide nature et montagne

Compostelle Express

Tout d’abord, je pense à ce jeune chinois que j’ai croisé. Étudiant, il était parti de Shanghai au mois de mai. Nous nous sommes croisés sur le chemin au mois de septembre. La meilleure ? Il est parti de chez lui en vélo ! Près de 15 000 km parcourus et il n’était pas encore arrivé au bout du chemin, puisqu’il comptait bien rejoindre Compostelle.

Moines

De saints pèlerins

Tout aussi sympathique et atypique, ce groupe de sept moines venus d’Europe de l’Est ...et en tenue de moine s’il vous plaît ! Ou encore ces deux moines tibétains (plus exotique comme origine !), accompagnés de leur guide. Ah ! et je pense aussi à ce prêtre venu de Rome, avec en poche une attestation officielle du saint Siège (qui le déclarait comme faisant bien parti du clergé), et le crédential le plus long que j’avais jamais vu ! On ne devait pas être loin d’un record à mon avis ! Faut dire que ça fait quelques kilomètres de Rome à Compostelle.

Tracteur - chemin de Compostelle

De l'âne au tracteur

C’est vrai que pour ça le chemin est le lieu idéal pour croiser des personnes et des moyens de faire le pèlerinage plutôt originaux ! Je pense à tous ces pèlerins qui parcourent le chemin avec un âne. Compagnon de voyage insolite certes, mais aussi une aide précieuse pour transporter vos bagages. Encore plus insolite ! L’an dernier, des pèlerins en tracteurs ! Si, si je vous assure. Ils étaient un groupe d’allemands, ayant décidé de parcourir le chemin à bord de tracteurs des années 50 !

Alors, vous venez quand ?!