Fête du vignoble d'Irouléguy
# IRULEGIKO
ARNOAREN
BESTA

Fête du vignoble d'Irouléguy

Les bouteilles s’entrechoquent, les bouchons sautent et mon verre se remplit. J’observe les vignes en cette fin d’été, avant que les vendangeurs ne se chargent de jeter un sort aux grains qui mûrissent sur les coteaux de l’Irouléguy. Chaque année, le second week-end de septembre, il est un coin du Pays basque qui vibre au son des bouchons. Suivez-moi !

Imanol Votre guide Art de vivre
# AR
NOA
Fête du vignoble d'Irouléguy

De cave en verre, à la recherche du goût

Pour ce premier jour d’un week-end qui s’annonce festif, je pénètre avec plaisir dans les caves d’un des nombreux domaines qui ouvrent leurs portes. Les marches de la cave de vinification se déroulent sous mes pieds, et les premiers effluves du vin caressent gentiment mon nez. Bon présage pour la suite…

La voix du vigneron retentit dans mon esprit. Quel amour pour son métier et ses vignes ! Quelle émotion de l’entendre parler de son terroir et du soin qu’il porte à perpétuer les traditions des anciens pour faire un bon vin. Je suis déjà séduite ! Ni une ni deux, je goûte.

La visite arrive à son terme et c’est le moment du verdict : intense, fruité, puissant, aromatique ? Il a du caractère en tout cas ! Après cette mise en bouche, le buffet fermier proposé par des producteurs locaux arrive à point nommé ! Note à moi-même : vas-y molo (qu’est-ce que c’est bon !) si tu veux pouvoir faire la visite des vignes dans l’après-midi. 

# MAH
AST
IAK

La vigne sur la montagne

Je reprends mes déambulations viticoles dans l’après-midi, toujours guidée par le vigneron, qui nous fait découvrir sa matière première : les vignes. La journée s’achève déjà. Je profite des derniers instants sur le domaine pour admirer le soleil déclinant sur les montagnes et les vignes.

Ma foi, cette journée fort sympathique, ponctuée de rencontres et de dégustations (surtout de dégustations !) me conforte dans l’idée d’aller flâner plus souvent du côté du marché aux vins du dimanche… Vous me suivez ?

Ça se passe où et quand ?

  • A Irouléguy, entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Etienne-de-Baïgorry
  • Le 2ème week-end de septembre, tous les ans (sauf en 2017)

 

Vous la sentez notre douceur de vivre ?!

Imanol