• Français
  • English
  • Spanish

La danse basque

Au Pays Basque, la danse basque fait partie intégrante de l’identité culturelle basque et se traduit dans divers évènements de la vie : rassemblements populaires, festifs ou solennels.

Une tradiction ancestrale qui perdure aujourd'hui encore

La danse basque est pourtant souvent représentée uniquement par son aspect folklorique. Toutefois, la danse basque est aussi et surtout une tradition ancestrale qui se traduit lors de nombreuses manifestations. La danse basque revêt des formes très diverses et nombreuses, parfois différentes selon les provinces du Pays Basque. La danse basque, aujourd’hui, est portée par de nombreuses associations qui ont contribué à en faire un véritable renouveau. Elle constitue l’une des bases de l’identité culturelle basque. Parmi les danses basques les plus connues, on retrouve bien entendu le « fandango » popularisé par Luis Mariano ou l’ « arin-arin », exécutés lors de rassemblements ou fêtes dans le cadre de bal populaire. Enfin, l’ « auresku » ou saut d’honneur est destiné lors d’une grande occasion à une personnalité à célébrer : hiératique, vêtu de blanc et rouge, armé de deux poignards, un jeune exécute quelques sauts et pas codés.

La cavalcade, véritable institution

En Basse Navarre, la danse basque se traduit par la « cavalcade » qui est une véritable institution. Elle prend la forme d’un défilé très coloré en raison des habits traditionnels de danse composés de volants multicolores. Différents sujets sont représentés : sapeurs, cavaliers, géants…et déambulent dans une ambiance chaleureuse. En Soule, la danse basque prend la forme de la  « mascarade », qui représente un ensemble de danses réalisées par plusieurs danseurs aux fonctions très différentes, le tout agrémenté d’un mélange de costumes  inspiré de l’époque napoléonienne qui donne vie à cette tradition séculaire.