• Français
  • English
  • Spanish

La langue basque ou euskara

Pays sans réelle histoire écrite, peuple de culture essentiellement orale : ces deux éléments se sont unis pour faire de la langue basque ou « euskara », l’étendard de l’identité basque.

Des origines énigmatiques

L’origine de la langue basque est toujours énigmatique. Elle est pourtant certainement l’une des plus anciennes langues du monde. On lui attribue de nombreuses hypothèses, des correspondances orthographiques avec l’Ibère aux langues caucasiennes telles que le géorgien, mais il paraît plus probable que la langue basque  ait toujours été parlée en Pays Basque certainement depuis la Préhistoire.

Une tradiction orale

Cette langue basque ou « euskara » perdure aujourd'hui de part et d'autre des Pyrénées. Essentiellement véhiculée par voie orale, les œuvres écrites sont assez tardives avec l’écriture du premier livre en langue basque imprimé seulement en 1545 : prémisses de langue basque de Bernard Detchepare.

L’ « euskara » entame aujourd’hui une phase de reconquête grâce à la volonté de la population, notamment avec un développement dans l’enseignement public ou privé. Actuellement, on compte environ 700.000 bascophones au Pays Basque : 150.000 dans les provinces du nord et 550.000 dans les provinces du sud. De nombreux efforts sont faits pour que cette langue basque, dont la situation est aujourd’hui encore préoccupante, retrouve une énergie nouvelle. Le phénomène du bilinguisme ne cesse de s’étendre, dopé par la popularité que rencontre l’apprentissage en langue basque dans les « ikastolas » et « ikas bi ».

Le basque, le ciment d'une culture traditionnelle

Aujourd’hui, la langue basque n’est plus seulement la langue parlée en famille. Elle est véhiculée dans la presse, sur les radios, à la télévision, et aussi via internet. L’ « euskara » porte une culture originale, créative et vivante dans toutes ses expressions. Originale, riche pour l’expression nuancée des sentiments poétiques et bien vivante, la langue basque constitue véritablement le ciment de la culture basque.