• Français
  • English
  • Spanish

La pelote basque

Sport roi de la région, la pelote basque est le jeu le plus populaire du Pays Basque. La pelote basque  comprend vingt deux disciplines et se pratique sur différentes aires de jeu : le fronton, le trinquet et le mur à gauche.

Le fronton, l'église et la mairie

Chaque village en Pays Basque détient un fronton, qui se trouve souvent près de l’église et de la mairie. On dit d’ailleurs souvent que ce sont les trois lieux de vie principaux des basques !

Xistera, pala, main nue

Les instruments utilisés pour jouer à la pelote basque sont très nombreux étant donné le nombre de spécialités. Parmi les plus connus, on retrouve  le « xistera » (petit ou grand gant suivant la discipline), la « pala » (raquette de bois), larga ou corta et celui qui a donné naissance à la discipline reine : la main nue.

  • Le fronton ou place libre est représenté dans tous les villages. On peut y pratiquer presque toutes les disciplines de jeux de pelote basque
  • Le trinquet est une salle couverte détenant quatre murs : face, deux latéraux et un de fond. A cela s’ajoute un pan incliné sur le côté gauche, un pan coupé à l’angle du mur de face et un trou ou « chilo » sur la partie droite du mur de face. Ceci engendre une intensité conséquente dans les parties couplée à des  techniques  complexes pour tromper l’adversaire.
  • Le mur à gauche ou jai alaï.Ce sont des salles couvertes comprenant un mur de face, un mur latéral gauche et un mur de fond. le terrain du Jai Alaï est particulièrement dédié à la   pratique de la « Cesta Punta », discipline très rapide et  impressionnante qui nécessite un large terrain de jeu.