• Français
  • English
  • Spanish

Saint Etienne de Baigorry

Vous trouverez à Saint Etienne de Baigorry un village paisible et charmant du pays basque où les maisons typiques aux linteaux de pierre taillée ont conservé leur authenticité navarraise. 

Le patrimoine historique de Saint Etienne de Baigorry est riche : l'église St Etienne et son orgue, les chapelles de quartier, le pont romain, le château d'Etchauz datant de 1555. Le village de Saint Etienne de Baigorry, composé de 17 quartiers et traversé par la  rivière Nive (Errobi),  est  situé dans un écrin de verdure, au pied de montagnes mythiques tels Oilandoi ou Iparla. La place de Saint Etienne de Baigorry s’anime tout au long de l’année et notamment lors de Nafarroaren Eguna, journée festive culturelle où les basques des deux versants des Pyrénees se retrouvent le dernier dimanche du mois d’avril. Son développement économique est lié à l'élevage ovin pour la production de lait, à l'agriculture avec la spécificité des piscicultures et des vignes. Saint Etienne de Baigorry est riche de fêtes et prouve son attachement à une culture et à une langue bien vivante.

Nb habitants : 1621
Etymologie : doit son nom au « Bigur » du Haut Moyen Age.


Le château d'Etchauz

Le chateau fut crée par le Roi de Navarre “Sanche le Grand” en 1033. Témoin d'un art de bâtir et d'un art de vivre, c'est un édifice du XI° et XV° siècle qui domine le village de Saint Etienne de Baigorry. Dans son grand parc planté d'arbres centenaires, le château témoigne d'une science de bâtir et d'un grand art de vivre. L’illustre château de la famille d'Etchauz ouvre ses portes et sa mémoire. A plusieurs reprises le château a été meurtri par des guerres, ou laissé à l’abandon. Sa situation dans un écrin de verdure, les tours du Moyen Age et la magnifique charpente en font sa particularité. Le château est ouvert à la visite en saison et propose des chambres d’hôtes. A voir : la remarquable charpente, œuvre d'ouvriers compagnons du XVI° siècle, la salle d'armes et l'escalier médiéval.

Le hameau de Guermiette 

Déjà au XIIIe siècle, le hameau de Guermiette est l’un des 11 villages primitifs de la Vallée de Saint Etienne de Baigorry. Au début du XVe siècle, il comptait 17 maisons dont 3 nobles. De sa longue histoire, Guermiette conserve un remarquable patrimoine bâti. Dominées par la chapelle St-Laurent (1668 - déjà mentionnée au XIVe siècle) les maisons groupées s’alignent sur une terrasse, la façade tournée au levant. Le promeneur a tout loisir pour observer portes et fenêtres encadrées de pierres, linteaux gravés et murs gouttereaux soutenant des galeries de bois. Au cœur de ce véritable conservatoire de l’architecture rurale bas-navarraise se trouve le lavoir datant de 1789.

L’orgue Rémy Malher

Fondée en 1992, sous la présidence de Jésus Martin-Moro –professeur d’orgue au conservatoire de Pau (64), et avec l’aide de son épouse Françoise Clastrier, l’association « orgue en Baïgorry » est actuellement la plus importante association d’orgue du département. Après avoir obtenu en 1999 la construction d’un orgue neuf créé par un artisan d’art renommé, Rémy Mahler, elle a pour but de contribuer à la mise en valeur et au rayonnement de cet instrument, et de développer autour de lui des animations culturelles, tout en veillant à son bon état de conservation. Sa principale activité reste son festival d’été : le « festival de Basse Navarre » festival itinérant qui s’étend sur toutes les communes de la Basse Navarre qui proposent de l’accueillir. L’association accueille toute l’année les organistes désireux de jouer l’orgue Rémy Mahler.

L’église St Etienne

Edifiée au 11ème siècle et de style romano-byzantin, elle comporte trois étages de galeries. Elle détient pour vestiges deux colonnes avec chapiteaux, deux galeries et l’arc de la chapelle d’Etxauz. L’ensemble des trois retables est classé. L’ancienne porte des cagots et le bénitier qui leur était propres a été conservé. L’église de Saint Etienne de Baigorry constitue un joyau du patrimoine en Pays Basque.  

Le pont romain 

Il date de 1661. On lui attribue son nom en raison de son arche unique qui est similaire aux constructions de l’époque romaine. Aujourd’hui les vestiges du passé attestent que ce pont fût très utilisé car on peut y apercevoir de nombreuses traces de roues de charrettes qui ont usé les pierres. Aujourd’hui le pont romain de Saint Etienne de Baigorry reste un haut lieu de l’histoire du village et où il semble que le temps s’est arrêté de part la quiétude qui  règne en ces lieux.