• Français
  • English
  • Spanish

Saint Jean Pied de Port

Etape incontournable de votre séjour en pays basque : la cité médiévale de Saint Jean Pied de Port dans l’intérieur du pays basque, au pied des montagnes des  Pyrénées ! 

Dès sa fondation à la fin du 12ème siècle, à l’initiative du roi de Navarre, la cité devient la ville-clé du royaume dans ses terres du versant Nord des Pyrénées. Idéalement située au pied des Ports ou Col de Cize et le long de la grande voie de franchissement des Pyrénées par Roncevaux, Saint Jean Pied de Port embrasse une destinée rayonnante de place forte, ville de garnison, carrefour commercial et ville jacquaire.

Découvrez cette cité légendaire qui a su gardé son authenticité incomparable qui lui vaut sa renommée mondiale. Saint Jean Pied de Port doit son nom à sa situation géographique car situé au pied des cols de Cize (col de Roncevaux).

Visitez le cœur historique de la citadelle remaniée par Vauban. Depuis le point de vue de la citadelle, vous pourrez admirer les vallées du Pays de Cize, les vignobles de l'AOC Irouléguy et les montagnes qui entourent ce haut lieu historique du pays basque.

La Porte St Jacques, classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, voit chaque année défiler davantage de pèlerins en route vers St Jacques de Compostelle et qui s’apprêtent à franchir les Pyrénées.

Descendez la rue de la citadelle pour y admirer les façades et linteaux sculptés des maisons basques. Sur le chemin, visitez la prison dite des évêques et découvrez l'énigme de cet édifice.

Faîtes une halte à l'église Notre Dame du Bout du Pont, aux fondations du XIII°siècle.

Dans la rue d'Espagne qui remonte en direction de Roncevaux, vous découvrirez l'architecture des maisons basques des commerçants et artisans, et les linteaux ciselés dans le grès rose de l'Arradoy.

Du haut du chemin de ronde, la citadelle veille et vous longerez les remparts de la célèbre cité historique de Saint Jean Pied de Port.

A la nuit tombée, découvrez Saint Jean Pied de Port sous un autre œil en arpentant ses rues illuminées.

Etape des GR10 et GR65 (chemin de St Jacques de Compostelle), Saint Jean Pied de Port est décidément un incontournable de votre périple en pays basque !

Nb habitants : 1500
Etymologie : Donibane : St Jean et Garazi : pays de Cize.

 

La citadelle

Construite à l'emplacement de l'ancien château fort des rois de Navarre, sur la colline de Mendiguren, la citadelle  de Saint Jean Pied de Port domine la ville de plus de 70 mètres, protégée par des murailles. Édifiée au XVII° siècle  suite au contexte de guerres de religion et de conflits franco-espagnols, la citadelle est ensuite remaniée par Vauban. Il améliore le système défensif et prévoit des ouvrages extérieurs tels que les redoutes, ainsi que les fortifications de l'ensemble de la ville ou la construction de souterrains.  Au XVIII° siècle, c'est à partir de cette position que s'ordonneront toutes les expéditions contre l'Espagne au cours desquelles s'illustreront les volontaires, puis les dix compagnies de chasseurs basques sous le commandement du futur Maréchal Harispe. Garnison militaire du pays basque intérieur  jusque dans les années 1920, la citadelle  abrite aujourd'hui le collège public.  La citadelle de Saint Jean Pied de Port  fait partie intégrante du réseau des Places Fortes en Pyrénées Occidentales.

La prison des évêques

Ce bâtiment énigmatique est entré dans la légende sous le nom de « Prison des Évêques » depuis qu'un érudit local au début du siècle dernier a rapproché abusivement la présence d'Évêques à Saint Jean Pied de Port au Moyen-âge de son rôle de prison au XVIII° siècle. C’est un lieu emblématique de la ville de Saint Jean Pied de Port. Cette appellation actuelle et récente associe deux réalités historiques distinctes : la présence d’évêques du diocèse de Bayonne lors du Grand schisme d’Occident et la vocation pénitentiaire attestée dès la fin du 18ème siècle. Située dans la rue de la citadelle, la fonction primitive de cet édifice est encore incertaine : entrepôt de commerce, maison forte ?

La porte St Jacques

Classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1998, c'est l'une des portes fortifiées de la cité médiévale de Saint Jean Pied de Port  et elle constitue l’entrée  historique  des pèlerins en route vers Compostelle, qui venant du quartier de la Madeleine de Saint Jean Le Vieux, traversaient St Jean Pied de Port en direction de Roncevaux.  Au Moyen Age, des péagers étaient postés près de ces portes, pour assurer la sécurité et prélever les péages. Elle doit son nom au passage des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, encore nombreux de nos jours.